Faire de la place pour la nouveauté

Pour faire entrer la nouveauté dans votre vie, il est nécessaire d’arrêter certaines activités. Tout comme le feng-shui de la maison permet de libérer de l’énergie en libérant de l’espace, je pratique le feng-shui du temps.

Qu’est-ce qui doit mourir ? demande Otto Scharmer dans Leading from the Emerging Future

Je transpose cette question au niveau des activités.
A un moment de ma psychanalyse, il m’est devenu évident que je devais arrêter d’essayer d’apprendre le clavier de façon scolaire, juste pour dire que je jouais aussi du piano… Et je l’ai fait immédiatement.

Récemment, j’ai cessé d’apprendre une langue où je suis toujours débutante depuis 30 ans…

Fermer quelques sites internet, ne pas entretenir certaines relations, c’est comme se débarrasser des vêtements qu’on n’a jamais mis et qu’on ne portera jamais et qui encombrent l’armoire.
Il en est de même pour « garder des objets » pour les collections des autres, vous savez, les trucs qui prennent la poussière…

Je pense qu’élaguer est une pratique Puissance 10.

Publicités

Lire ne suffit pas

Rappelez-vous de consacrer quelques minutes aujourd’hui à votre développement personnel.

Si comme moi vous avez une bibliothèque bien achalandée de livres de développement personnel, reprenez l’un d’entre eux qui propose des exercices et faites-les.
Je sais que l’impératif est un mode qui suscite des résistances alors je reprends.

J’ai lu beaucoup de livres de développement personnel, mais j’en ai vraiment bénéficié lorsque j’ai fait les exercices suggérés.
La dernière en date de mes lectures : Changer pour se libérer de Neal Donald Walsh, au titre un peu bateau, c’est un lingot d’or à classer dans la série des méthodes Puissance10. Il ne propose rien de plus que de :

régler « toutes ses affaires » et commencer à dire la vérité tout le temps et à tout le monde

De quoi progresser à la vitesse grand V !
Régler toutes ses affaires est un grand pas pour se libérer des ressentiments qui empoisonnent la vie et empêchent d’avancer.

Saluer le soleil

Parmi les rituels matinaux, le yoga est employé depuis des millénaires pour être davantage conscient. La salutation au soleil ne prend que quelques minutes, et elle a de nombreux avantages.
Tout d’abord, il s’agit d’une pratique pour soi, qui fait du bien, assouplit, fait bouger, muscle, fortifie, rythmée par la respiration.
Elle permet de vivre au rythme des saisons, de repérer l’heure de lever du soleil, de se lever tôt en été et de rester sous la couette en hiver.
Le yoga n’est pas un sport pour grand mère ni une activité d’entretien, c’est une pratique spirituelle qui changera votre journée si vous le décidez.
La salutation au soleil contient de l’intériorité, de la dévotion, elle donne de l’assurance, étire le dos. Vous pouvez vous contenter de deux salutations, ce qui ne dure que quelques minutes, ou allonger la série autant que vous voulez.

Deux minutes par jour sont suffisantes pour (bien) faire deux salutations au soleil.

(je viens de chronométrer, c’est largement suffisant) !
Et je me demande si ce simple exercice ne mériterait pas d’être listé dans les pratiques Puissance 10.

Retrouver nos cinq sens

Nous nous sommes habitués à fonctionner avec un jeu limité de sens, la vue et l’ouïe sont sur-représentés.
Essayez de vous affranchir de tous les parfums artificiels (parfums, eaux de toilette, parfum d’intérieur, bombes désodorisantes, assouplissant) et vous pourrez retrouver l’odorat. Sentir la vraie odeur de votre interlocuteur enrichit votre communication non verbale.
Il en est de même du goût, et si vous essayiez une alimentation plus naturelle en fuyant les additifs et les exhausteurs de goût, les arômes artificiels, vous pourriez savourer et manger plus consciemment.
Enfin, même s’il n’est pas toujours politiquement correct de toucher les autres, entraînez-vous à ressentir le vent sur votre peau, le contact vrai d’une main, et exercez-vous à percevoir le cœur de votre interlocuteur lorsque vous le prenez délicatement dans vos bras.

Les pratiques Puissance 10

Certaines pratiques sont vraiment très puissantes pour vous développer vers qui vous êtes vraiment.
Pour n’en citer que quelques unes pour l’instant :
– faire une psychanalyse
– l’immunothérapie du changement
– le travail sur l’ombre
– la pratique intégrale de vie
– les groupes en douze étapes
– les pratiques énergétiques : yoga, qi gong, arts martiaux
– la prière et la méditation

Et vous, quelles pratiques ont changé votre vie, n’hésitez pas à les partager en commentant cet article ?

L’important, c’est la régularité

Pour se changer en mieux, il n’est pas nécessaire d’y consacrer beaucoup de temps au début (bien que ce soit un travail de toute une vie), mais comme je l’ai écrit dans mes carnets à 20 ans :

Il ne faut pas changer radicalement demain, mais améliorer un tout petit peu aujourd’hui.

Et donc, pour ne pas oublier, il est recommandé d’en faire un rituel, de choisir l’heure à laquelle on s’arrêtera pour une minute ou cinq minutes afin d’avoir conscience et d’arrêter la course folle du temps.

Nous en viendrons plus tard à envisager ce moment comme un moment spirituel (n’oublions pas que dans spirituel, il y a rituel).

Aujourd’hui je décide de prendre une minute chaque matin/soir (rayer la mention inutile) à … heure pour initier ma transformation à la puissance 100.

Tout d’abord décider d’y consacrer du temps

Il n’y a pas de miracle (enfin si mais c’est une autre histoire), si on ne change rien, rien ne changera.

Décider d’y consacrer du temps, c’est prendre la maîtrise de sa vie, c’est déjà se mettre à ramer plus vite que le courant.

Il n’est pas besoin de beaucoup de temps. Le simple fait d’avoir cette conscience, un instant, peut avoir des conséquences extraordinaires.

Au minimum, décider de se poser une minute, et tant pis si au cours de cette minute les pensées s’envolent, c’est déjà quelque chose.

Ne pas attendre demain.

Aujourd’hui, je décide de consacrer du temps à me développer à la puissance 100

Demain nous parlerons de la seconde condition qui est la régularité : en faire un rituel.

Urgent : libérer son potentiel

Quelqu’un m’a dit : Tu pourrais te développer pour être toi à la puissance 100. C’est un travail de toute une vie, mais il y a un moment où tout s’accélère et où les changements sont si rapides et si puissants qu’il faut en rendre compte quotidiennement. C’est pourquoi j’ai choisi ce support de blog pour pouvoir écrire dès aujourd’hui. Je voudrais vous emmener vous aussi sur ce chemin de liberté.

Dans les voyages de Gulliver, on voit le géant Gulliver, attaché par de multiples cordes minuscules. Ce sont nos, vos blocages.

Il est possible de se redresser et de redevenir un géant, qui se tient bien droit.

Et donc, il existe de multiples moyens, qui marchent pour les uns ou pour les autres. Je vais publier mes idées en crescendo mais je crois que chacun parcourt ce chemin dans l’ordre qui lui convient, alors que peut-être si vous piquez un article au hasard, il vous parlera. Alors rendez-vous sur le blog.

Au fait qui suis-je ? Je suis une femme, une rebelle, à la moitié de sa vie. Je suis aussi une « yes » woman à l’écoute des opportunités et des appels de la vie, avec une confiance absolue dans l’ordre des choses.

Certaines pratiques peuvent facilement vous multiplier par dix, vous les trouverez dans l’onglet Puissance 10. Du coup vous voyez bien que Puissance 100 est un objectif relativement facile à atteindre.